You Are Here: Accueil » Actualités » Communiqué de presse » Assemblée générale de la CICAE à Cannes : le conseil d’administration et les membres de la Confédération internationale des cinémas Art et Essai ont échangé sur l’avenir de l’exploitation des films Art et Essai

Assemblée générale de la CICAE à Cannes : le conseil d’administration et les membres de la Confédération internationale des cinémas Art et Essai ont échangé sur l’avenir de l’exploitation des films Art et Essai

Assemblée générale de la CICAE à Cannes : le conseil d’administration et les membres de la Confédération internationale des cinémas Art et Essai ont échangé sur l’avenir de l’exploitation des films Art et Essai

Pour la première fois depuis le début de la pandémie, les membres de la CICAE et le Conseil d’administration se sont à nouveau réunis en présentiel lors de l’Assemblée générale annuelle. Le rassemblement de la CICAE à Cannes a été l’occasion de délibérer sur la manière de développer davantage les stratégies visant à renforcer la visibilité de la diversité cinématographique en période de bouleversements majeurs du marché, de changements sociétaux, de crise climatique, et sur la manière dont le cinéma peut préserver son rôle de lieu culturel central dans la cité. La guerre en Ukraine est également présente à Cannes. La CICAE, en tant que défenseurs de la diversité artistique, de la liberté et de tous les cinéastes a renouvelé sa solidarité avec l’Ukraine.

Par-delà l’horizon national, il apparait clairement que l’ensemble de la filière cinéma est encore fortement marquée par la pandémie et par la concurrence des plateformes. Le succès relatif de la réouverture après le deuxième confinement montre que le public revient dans les salles, avide de films de qualité. Cependant, bien qu’une certaine reprise soit en cours, il persiste une baisse inquiétante des entrées. Les politiques européennes et nationales doivent être vigilantes et continuer à soutenir les cinémas en cette période encore fragile. Christian Bräuer, président de la CICAE et de l’AG Kino – Gilde deutscher Filmkunsttheater, l’association allemande du cinéma Art et Essai, déclare :

“Après ces années difficiles de pandémie qui ont particulièrement touché l’industrie du cinéma, les cinémas ont prouvé leur résilience et leur capacité d’adaptation. Mais la situation reste fragile et nécessite que les décideurs politiques à tous les niveaux soutiennent les cinémas avec des financements ciblés, afin de leur offrir la possibilité d’une réelle reprise”, dit-il.

La teneur des discussions en plénière était qu’en plus des financements, une réglementation est essentielle pour protéger les cinémas. Le respect du principe de territorialité et une chronologie des médias pragmatique sont nécessaires à l’ensemble de l’écosystème cinématographique, et permettent également aux spectateurs de bénéficier de la curation et de la visibilité d’une production cinématographique diverse et précieuse.

“L’importance des cinémas est en cette période plus évidente que jamais. Dans leurs quartiers, ils contribuent à la diversité culturelle et deviennent des lieux de rencontres et d’échanges tout en apportant en tant que voix curatoriale une base d’orientation contre les profondes étendues d’Internet, avec son offre paraissant tout aussi infini qu’écrasant”, déclare Bräuer.

François Aymé, président de l’AFCAE, a également rappelé la grande importance des cinémas lors de l’assemblée générale de la CICAE. Une nouvelle étude, commandée à l’IFOP, intitulée « Les films et les séries sur les plateformes de streaming » de l’association française des cinémas Art et Essai démontre l’importance des cinémas en tant que lieux culturels : “Les résultats de notre enquête montrent que les films d’auteur sont très peu vus sur les plateformes et confirment que les oeuvres cinématographiques ont besoin de la salle pour exister. Le public des plateformes se concentre principalement sur les séries, les cinémas se concentrent sur les spectateurs et la diversité. »

Pour toute question, veuillez contacter : info@cicae.org

 

Sur la photo : Le conseil d’administration de la CICAE (de gauche à droite) : Detlef Roßmann (Casablanca-Kino, Oldenburg), Tanja Helm (Leokino & Cinematograph, Innsbruck), Hannele Marjavaara (Kino Tapiola, Espoo), Domenico Dinoia (FICE, Italie), Javier Pachón (PROMIO, Espagne), Mario Fortin (AQCAE, Canada), Tobias Faust (SSV/ASCA, Suisse), Christian Bräuer (AG Kino – Gilde, Allemagne), François Aymé (AFCAE, France), David Obadia (AFCAE), Michele Crocchiola (FICE) et Boglárka Nagy (CICAE).
Crédit photo : Isabelle Negre

Scroll to top
agence web paris agence web paris