You Are Here: Accueil » Actualités » Art Cinema Award pour « Centaur », de Aktan Arym Kubat, dans la section Panorama de la Berlinale

Art Cinema Award pour « Centaur », de Aktan Arym Kubat, dans la section Panorama de la Berlinale

Art Cinema Award pour « Centaur », de Aktan Arym Kubat, dans la section Panorama de la Berlinale

La Confédération Internationale des Cinémas d’Art et d’Essai est heureuse d’annoncer que le prix ART CINEMA AWARD de la CICAE a été attribué au film CENTAUR, de Aktan Arym Kubat, lors de la 67e Berlinale.
 

Informations sur le film

CENTAUR
Kirghizstan / France / Allemagne / Pays-Bas/, 2017, 89 minutes
Réalisation : Aktan Arym Kubat
Scénario : Aktan Arym Kubat, Ernest Abdyjaparov
Interprétation : Aktan Arym Kubat, Nuraly Tursunkojoev, Zarema Asanalieva, Taalaikan Abazova, Ilim Kalmuratov, Bolot Tentimyshov, Maksat Mamyrkanov
Production : Oy Art, ASAP Films (+33 1 42774776), Pallas Film, Volya Films (+31 10 4155621, info@volyafilms.com)
Ventes internationales : The Match Factory , Germany (+49 221 5397090, info@matchfactory.de)

Plus d’infos et des photos sur le site du festival.

 

Synopsis

Il y a un voleur de chevaux en cavale en périphérie de Bishkek, dans la région montagneuse qui entoure la capitale kirghize. La vie est sinon très calme dans cette petite communauté, qui peut se vanter de posséder un cinéma. C’est là où les histoires de guerre en Afghanistan, les contes de fées de Bollywood ou les films du réalisateur soviétique Tolomush Okeyev ouvrent une fenêtre sur le monde. C’est également là où le projectionniste et voleur de chevaux Centaur vit, entouré de sa femme sourde-muette et de son jeune fils. Ils mènent une vie simple, qui pourtant semble être lentement empoisonnée par la jalousie et les intrigues. Centaur croit que le peuple kirghize descend de centaures, ces créatures mythiques mi-homme, mi-cheval, et que les chevaux sont, comme il le dit, « les ailes de l’humanité ». Tout en images contemplatives, le film du réalisateur kirghize Aktan Arym Kubat est un conte allégorique où les humains, les animaux et la nature tentent de vivre ensemble tout en étant pris entre foi et superstition, modernité et tradition.
 

 

Décision du jury :

 

Il s’agit d’un film qui entre parfaitement dans les critères de reconnaissance par la CICAE. La beauté du paysage rural filmé n’enlève rien à l’action et au message délivré sur le fond. Le héros croit en la légende mythique de son pays et la recrée fièrement. La communauté rurale réagit démocratiquement et le drame se met en place. Les opposants et les adjuvants ont tous la même culture. Il est très important que ce film soit vu par un très large public pour montrer que notre culture, notre histoire, nos valeurs (qui nous sommes, d’où nous venons) sont un antidote contre les conflits.

 


 

Le jury était composé de :

Andrea Crozzoli, Cinema Zero, Italie
Afshin Izanlou, Filmclub im Takino, Lichtenstein
Jean-Paul Noret, Panoramic, France
 

Poster un commentaire

© 2012 Création site internet paris Sofracs.com

Scroll to top